Seins

Le sein est par excellence l’organe de la féminité. Il se transforme et évolue tout au long de la vie. Son volume peut être source de frustration ou de troubles fonctionnels. Sa forme peut se dégrader au fil des événements qui émaillent la vie d’une femme. La maladie peut contraindre à s’en défaire.

Chez l’homme au contraire, son excès de volume est source de troubles psychologiques.

Autant de situations qui peuvent trouver solution dans une chirurgie qui est aujourd’hui bien codifiée pour répondre à vos attentes.

LIPOFILLING DES SEINS

LIPOFILLING DES SEINS (AUGMENTATION PAR INJECTION DE GRAISSE)

L’augmentation du volume des seins est actuellement le plus souvent réalisée par la mise en place d’implants mammaires (prothèses). Les progrès récents en matière de transfert graisseux offrent toutefois une alternative à cette solution classique. Si cette technique est déjà ancienne, ce n’est que récemment que son utilisation s’est développée, initialement dans le cas de la reconstruction du sein, puis progressivement étendue aux indications esthétiques pour l’augmentation mammaire.

Le transfert graisseux encore appelé lipofilling, lipostructure ou lipomodelage est réalisé par le déplacement de la propre graisse de la patiente, d’un site de prélèvement (souvent la face interne des cuisses mais aussi au niveau du ventre, des hanches ou dans toute autre zone où un excès de graisse le permet) vers la zone receveuse, en l’occurrence la poitrine.

Ce transfert réalise une autogreffe. Les connaissances actuelles permettent d’envisager cette solution chez les femmes de moins de 35 ans sans antécédents personnels ou familiaux de cancer du sein. Bien sûr, cette technique ne peut concerner que les patientes dont le capital graisseux est suffisant. Ainsi les patientes très minces ne sont pas de bonnes candidates. On pourra toutefois l’envisager chez celles-ci en complément de prothèses mammaires pour en améliorer le résultat (dans le décolleté notamment).

Enfin, le volume d’augmentation possible grâce au lipofilling est classiquement plus faible qu’avec les implants mammaires.

Dans un cadre purement esthétique, cette intervention n’est pas remboursée par l’Assurance Maladie. Toutefois, certaines situations de malformations acquises ou congénitales (innées) du sein peuvent justifier une participation de la Sécurité Sociale. Seul un examen en consultation permettra de vous préciser cette possibilité.

Lipofilling à Arras - Dr MortierLe principe consiste à prélever la graisse par lipoaspiration (avec une fine canule donc sans cicatrice importante) et à la réinjecter à l’aiguille dans les seins après un traitement pour la purifier.

L’intervention est réalisée sous anesthésie générale. Elle dure 1 heure environ. L’hospitalisation dure ½ journée. Prévoyez une personne pour vous raccompagner à domicile. Un soutien-gorge est à porter en permanence pendant 1 mois. Le tabac est à proscrire avant et après l’intervention.

Des photos de résultats vous seront bien sûr montrées en consultation.

Votre avis compte : qu’avez vous pensé de cet article ?

Cette page vous a plu ?
Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles

14 votes
Moyennes : 4,50 sur 5
Loading...

Nous contacter

Le Dr Patrick MORTIER vous répond