Visage

Les solutions pour la prise en charge des demandes de rajeunissement du visage ont beaucoup progressé ces dernières années. L’essor des
techniques douces permet de répondre à l’attente des personnes ne souhaitant pas une modification trop radicale de leur visage.

LIPOFILLING

LIPOFILLING (transfert graisseux autologue)

Dans le vieillissement du visage, le relâchement des tissus n’est pas le seul phénomène en cause.

La disparition progressive de la graisse joue un rôle tout aussi important. Il est donc parfois justifié de restaurer les volumes notamment au niveau des pommettes et des joues par un transfert de graisse autologue.

C’est la lipostructure ou lipofilling.

Le principe est de réaliser une véritable autogreffe de cellules graisseuses par réinjection de la graisse prélevée sur le patient lui-même. Cette intervention peut être proposée seule ou en association avec un lifting ou une blépharoplastie.

Le lipofilling est réalisé sous anesthésie générale au cours d’une hospitalisation d’une ½ journée.

Il faut être accompagné(e) pour le retour à domicile, la conduite d’une voiture n’étant pas possible pendant 24 heures.

Un œdème (gonflement) et des ecchymoses (bleus) peuvent persister jusqu’à 2 ou 3 semaines. Ils sont très variables d’une personne à l’autre.

Le maquillage est possible après quelques jours. L’homéopathie permet de réduire ces traces ecchymotiques et vous sera proposée en consultation.

Les douleurs sont très faibles, ne concernent en général que les zones du prélèvement (intérieur des cuisses le plus souvent). Même en cas de technique rigoureuse, une partie de la graisse injectée peut disparaître. Cela peut nécessiter une injection de graisse complémentaire.

Il convient de ne pas exposer au soleil ou aux UV les régions opérées avant un mois au moins. Après résorption de l’œdème, le résultat commence à apparaître dans un délai de 3 à 4 semaines après l’intervention.

La graisse injectée reste sensible à l’avenir aux variations du poids. En cas d’amaigrissement, le résultat peut se détériorer. Sinon il est définitif après 3 à 6 mois.

Votre avis compte : qu’avez vous pensé de cet article ?

Cette page vous a plu ?
Afin de nous aider à vous proposer toujours plus de contenus pertinents, n'hésitez pas à noter cette page
1 étoile2 étoiles3 étoiles4 étoiles5 étoiles

14 votes
Moyennes : 5,00 sur 5
Loading...

Nous contacter

Le Dr Patrick MORTIER vous répond